Découvrir quelques variétés de hash

Découvrir quelques variétés de hash

12 août 2021 0 Par login

Pour les connaisseurs, il n’y a pas qu’une seule variété de hash. Il y en a plusieurs. Les différents types de hash sont nommés selon leur provenance. Certains haschischs sont légendaires et difficiles à trouver et d’autres peinent à trouver des acheteurs. Mais tous ont des caractéristiques qui leur sont particulières. Selon leur origine, les hash ont des saveurs, des formes et des textures variées. Voici un petit récapitulatif des types de haschischs avec une liste non exhaustive et quelques informations à leur propos.

Le Marocain

Le hash marocain fait partie des plus connus sur le marché. Ce pays cultive le cannabis depuis des lustres. Il fait même partie des pays constituants les exportateurs principaux vers l’Europe. Le hash marocain vendu sur le continent européen est généralement présenté sous forme de résine. Il s’agit d’une sorte de pâte, il se conserve facilement et son usage est aussi facile.

Ce hash se caractérise par sa couleur verte ou marron clair et son gout assez léger. Il est parfait pour ceux qui cherchent des effets plus cérébraux. C’est également un produit qui dynamise. Différents autres noms permettent d’appeler ce hash comme le chocolat, le spoutnik ou encore le popo. Ils peuvent aussi refléter les qualités de tamisage.

Le Népalais

Le haschisch népalais est également une variété célèbre. Il permet de sentir des effets mi-stone mi-high. Sa production suit une méthode traditionnelle appelée Charas. Sa collecte et son extraction sont faites à la main.

L’extérieur du Népalais est noir et son intérieur est d’une couleur marron foncé. Il se caractérise principalement par son gout fortement épicé et lourd. Il a aussi des notes florales en fond. Cependant, il reste léger à la gorge par rapport à d’autres types de hash.

Les génétiques népalaises sont plutôt penchées vers la variété sativa. Il existe cependant des hybrides qui sont nés des breeders étrangers. Des modes de tamisage venus d’ailleurs ont également apporté des petits changements permettant d’obtenir de la résine d’une autre saveur. Il faut noter aussi que la région d’où vient le hash fait aussi varier ses qualités et ses formes. Ainsi, il y a des hash népalais stick, pollen ou temple ball. Parmi les plus prisés, le Super Himalaya ou Black Spice et la Malana Cream se trouvent dans le haut du panier.

L’Afghan

Le haschisch d’origine afghane figure parmi les plus prisés du marché. Certes, il a été cultivé à peu près partout dans le pays. Ceux qui viennent des régions au nord entre plusieurs pays en Stan et les montagnes d’Hindu Kush ont une qualité plus intéressante.

Ce sont des plantes de la variété indica. Dans la plupart des cas, elles ne dépassent pas les 1m50 de hauteur. Les produits obtenus sont plutôt élastiques et leur odeur est très aromatique.

A la base, les hash sont emmagasinés en hash ball. Mais ceux qui sont exportés sont compressés en plaquettes. Habituellement, l’intérieur du hash afghan est d’une couleur vert foncé ou marron et son extérieur est noir. Il est  particulièrement fort et permet de sentir des effets narcotiques.

Le Libanais

Le Liban fait partie des producteurs importants de hash dans le monde en parallèle avec le Maroc. Les cultivateurs les plus célèbres se trouvent dans la vallée de Baalbek. Ils produisent généralement de manière industrielle.

Sur le marché, il est possible de faire le choix entre deux types de haschisch libanais : le jaune et le rouge. Ils ont tous les deux, un gout spécialement épicé et provoquent un effet cérébral. Il n’est pas obligatoirement fort mais permet quand même d’être stone. Pour un effet plus high, il vaut mieux opter pour le jaune que le rouge.

Lisez par la suite, dans quel cas faut il éviter les dentiste à geneve ?